1ère étape: Corfu (Ile grecque)

corfou-carteComme prévu, je suis parti fin septembre (en retard, oui).
Et on repart le 10 novembre pour la Crête ♥

Tout cela en grande partie grâce qu site workaway.info, qui permet de trouver du travail en échange d’un logement + nourriture à peu près partout dans le monde (12e par an il me semble).

Voici les photos pour la famille de la première étape: l’île de Corfu à l’ouest de la Grèce.

 

 

Ipsos

C’est la région où nous vivons, (plus précisément à Pirgi) entre Kerkyra la capitale et Nissaki (en gros), pas la plus belle des régions ni la plus propre (on le saura pour la prochaine fois). Il y a beaucoup de coin sympa et c’est assez peu fréquenté.

Les jeunes (qui sont rares) semblent bien se faire chier dans le coin, du coup leurs quotidiens se limitent à faire de la moto et jouer au ballon.

Les femmes sont quasi toutes les mêmes, le port du leggin semble obligatoire.

 

Kassiopi

Une petite ville à l’extrême nord est de l’ile, c’est magnifique, propre et pas mal fréquenté par-contre. Mais il est facile de trouvr des coins calmes comme les touristes ont tendance à s’agglutiner tous au même endroit.

 

Kerkyra

La capitale est magnifique. Plein de petites ruelles pittoresques.

C’est aussi qu’on a trouvé les meilleures gyros de l’île pour le moment (et un macdo mais chut :’P )

Voilà, c’est tout pour le moment.

Pour ceux qui sont jaloux, rassurez-vous: les gens sont au moins aussi cons que sur le continent.

Des bisous !

Valek, je t’aime !

Et Pavalek aussi ♥images

 

Hier soir, je n’arrivais pas à dormir et je suis tombé sur une élite de trolleur sur Youtube : Valek et PaValek.

Ok, foutez-vous de moi, je sais que c’est loin d’être récent, je mérite donc que vous me crachiez dessus.

 

Voir des youtubers détruire tous les fdp qui s’assument PAS (bien vu, PN 😀 ) m’a fait un bien fou, je me sens moins seul.

Merci à eux et à leur travail.

maxresdefault
Valek, j’te kiffe !! Mais t’es trop jeune pour moi :'(

J’en profite pour en caler quelques-unes qui m’ont beaucoup fait marrer et tellement vraies de surcroît.

 

Ayé je craque.

Ça y est, c’est la fin…

Aujourd’hui nous sommes le 11 juin 2016, je ne pense pas trop m’avancer en disant que la France part en couille (j’aurai pu rajouter une centaine d’autre lien mais celui-ci reflète suffisamment vers quoi nous nous tournons et en plus il est frais mon poisson).

J’en profite pour vous dire que le nom du site passe de mescouillessurlacommo.de à jemecasse.eu (quel poète je suis).

J’en ai marre, je quitte la France très bientôt (2 mois max).

J’arrive à la fin de mon CDD d’un an, mon boulot me plait (technicien Web) mais la paie et l’avenir beaucoup moins.

Quel plaisir j’ai eu à refuser le CDI qu’ils m’ont proposé ♥

Donc, les prochains posts traiteront de mon départ de ce pays condamné par ses propres dirigeants. Bravo Manu, Flamby, Sarkon et tous ces imposteurs.

A moi un climat plus cool, des gens plus cool, un rythme plus cool et tout ça loin du continent.

DSC01496-1024x768
Fuck =)

D’ailleurs en passant: jemecasse.fr est une belle bouse.

Je pensais que c’était « je me casse » littéralement, mais en fait, non. C’est un site qui fera juste que vos neurones vont se barrer pour se suicider en masse. Un exemple (mail du jour 2) :

« Bonjour Mescouilles !

J’espère que tu te portes bien aujourd’hui et que tu as apprécié le premier email d’hier ! Aujourd’hui, j’ai envie de te parler d’envies et de besoins. Tu vois, quand on entame un changement de vie, ou un changement dans sa vie, quand on s’apprête à faire un choix qui risque de nous emmener vers un autre chemin, une des questions que l’on se pose souvent c’est :

« ai-je le droit de vouloir ça ? »

« Je devrais m’estimer heureux-se, même si au boulot ce n’est pas la joie tous les jours.  »

« De quel droit puis-je vouloir que ma compagne ou mon compagnon fasse un peu plus de ci ou ça à la maison, je devrais déjà m’estimer heureux-se qu’il/elle soit… là. ? »

« J’aimerais faire un tour au théâtre de temps en temps, mais bon… il y a des choses plus ‘importantes’ à faire qu’aller au théâtre ! » Est-ce que je n’en veux pas trop ? Est-ce je n’en demande pas trop pour ma vie ?[…]

Bref, du bon populisme bien pourri… mais le pire arrive :

« Ainsi je te rassure :Tu as le droit de vouloir ce que tu veux. Aussi farfelu que ce que tu veux soit !

(Si on ne peut même plus ‘vouloir’ tranquillement, c’est la fin des haricots, franchement !)Ainsi, je t’invite aujourd’hui à prendre le temps de réfléchir à ce dont tu as besoin et envie dans ta vie. Tu as le droit. »

Alors non connasse, madame Lyvia.

Premièrement, il existe un vieux truc qui limite pas mal la liberté des gens qui s’appelle la loi… donc même si j’ai vraiment envie de péter la rondelle de ton chihuahua, je risque d’avoir des ennuis si je me fais toper.

C’est avec ce genre de raisonnement limité et égoïste qu’on se retrouve avec une poignet de connard capable d’affamer tout un pays parce qu’ils veulent encore plus de thunes/pouvoirs/putes/etc… et qui s’en branlent complet des autres en dehors de leurs sphères personnelles…

Donc, va mourir Lyvia.

Je me suis un peu éloigné du sujet initial. Donc, le thème du site change !!1hy7t6

Vous vous en branlez ? Tant mieux ! 😝

Quoi, qui, pourquoi ?

Ouais !

C’est quoi ce site pourri et pour qui il se prend ce webmaster réacto-gauchiste ?

Alors:

  • de 1: je vous emmerde
  • de 2: je m’en contre-branle© les couilles

Aujourd’hui, la liberté d’expression nous a mené à une pollution visuelle sans précédent, il suffit d’aller sur Fessebook pour s’en rendre compte… entre mamie Daniel qui crache son discours populiste, qu’elle a bien appris par coeur grâce à TF1, sur les abstentionnistes ou ces connards de chomeur qui lui prennent son argent, ou la dernière pouffiasse à la mode qui essaie en vain de s’exprimer à l’écrit.

Et moi dans tout ça ? Ben j’ai atteint le point de rupture, cette année fut chargée en saloperie, entre les attentats, les élections orientées anti-fn et l’état d’urgence, les gens pètent les plombs et font ressortir le pire qui il y a en eux.

Donc, à mon tour aussi de m’exprimer, même si personne ne me lira, je m’en branle sévère.

Vous allez m’dire « mais tu vaux pas mieux que tout ceux que tu critiques et blablabla et lèchmoalamoule »…

Et je te répondrais: « Exactement, je suis un connard comme les autres… comme toi quoi ».

Menton couillu
Argh, je suis découvert

On finit par une musique pleine de promesses d’avenir.

 

Noël, c’est de la merde

Ayé, premier sujet la veille de Noël:

Noël, ça me fait chier

Je sais déjà ce que vous pensez : « encore un trou de balle qui vient cracher sa haine de noël parce qu’il va encore recevoir un calebar pour son p’tit noyel… »

Et ben non ! J’emmerde Noël au point de ne pas faire, ni de recevoir, de cadeau même si ma religion natale m’y encourage. Remplir le frigo de ma daronne pour ne pas qu’elle meurt de faim ce mois-ci suffira à m’alléger la conscience.

Je hais tous ces cons qui n’ont que ça à foutre que de t’emmerder le 23 au soir pour qu’il configure leur boite mail sur leur nouvel Iphone fraichement monté par des enfants à l’autre bout du monde (oui c’est une partie de mon boulot minable de smicar). Si je pouvais vous l’enfoncer dans les trous de nez, je pousserai jusqu’à ce qu’il vous sorte par le cul.

 

Barbelé lumineux de Noël
Elle est belle ma guirlande ♥

 

Bref, voilà un bon début.

Ville du marché de Noël originel oblige, Strasbourg schlingue les fêtes et le porte-flingue qui moisit sur place avec son Famas entre les mimines… j’en suis presque à envier que ça pète.

Oui… achevez-moi.

Fuck you Santa

Vivement le nouvel an histoire que l’on rajoute une couche… (ironie inside)